Chapelles et oratoires

France —  Suisse —  Espagne —  Italie

Prieuré Sainte-Agnès

S.E. Mgr Simon Scharf

155, avenue de la Liberté
06220 Vallauris Golfe-Juan

Tél. 04.93.63.62.92 (Laissez un message sur la boîte vocale, nous vous rappellerons dès que possible).
sedevacantiste [at] yahoo.fr

S. Sacrifice de la Messe

En semaine : 7h30

Dimanches et fêtes d'obligation : 10h

Oratoire Saint-Athanase

5, lieu-dit “Les Vignes du Château”
47120 Duras

Se renseigner auprès
de M. l'abbé D. Maréchal : 05.53.84.28.93
On est prié de prendre contact au préalable

S. Sacrifice de la Messe

Dimanches et fêtes d'obligation : 10h

Chapelle privé dans la région roannaise

Dans les environs de Roanne.

Se renseigner auprès
de M. l'abbé F. Grassigli : 07.68.14.57.15
ou fg.castelfranco [at] gmail.com

S. Sacrifice de la Messe

Célébré occasionnellement

Suisse

Oratoire privé S.-Augustin

Suisse, Canton de Vaud près de Nyon.

Se renseigner auprès
de M. l'abbé F. Grassigli : 07.68.14.57.15
ou fg.castelfranco [at] gmail.com

S. Sacrifice de la Messe

Célébré une fois par mois

Tolède, Espagne

Oratorio San Francesco D'Assisi

Calle Real 31 Bajo Derecho
45002 Toledo

Don J. Jesus Moya Colina
joannesmcx [at] gmail.com

S. Sacrificio della Messa

Santa Misa 7:00 h Todos los días

(Excepto los Domingos 12:00 h)

Los ultimos Domingos del mes y fiestas particulare en c/Carmelitas 45 Salamanca

Piémont, Italie

Oratorio San Francesco D'Assisi

Borgo case sparse 33-10200
Brusasco (Torino)

Bisogna prima contattare Don J. Jesus Moya Colina per conoscere gli orari :
joannesmcx [at] gmail.com

S. Sacrificio della Messa

Celebrato occasionalmente

 

Remarques préliminaires sur la discipline de la Concorde sacerdotale et augustinienne
au regard des Offices sacrés et de la réception des sacrements

Le clergé de la Concorde Augustinienne et Sacerdotale promeut la discipline ancienne de la réception des sacrements et du jeûne.

Ainsi, plutôt que de fréquentes communion peu ou pas préparées, nous préconisons de raréfier la réception des sacrements dans le dessein de s’y mieux préparer, et de les recevoir avec davantage de fruits.

D’autre part, la Concorde Augustinienne et Sacerdotale s’insurge contre ceux qui regardent les Prêtres comme des « distributeurs de sacrements » ou pire, des « machines à sacrements. »

Au contraire, nous considérons avec Sᵗ Paul les ministres des sacrements comme les « dispensateurs des mystères de Dieu » (I Cor., iv, 1), c’est-à-dire comme de sages économes, régissant et réglant la maisonnée selon le bon plaisir du Maître suprême : le Christ.

Les mystères divins, que ce soit la sainte doctrine ou les sacrements, ne sont donc pas « distribués » indistinctement à la manière d’objets profanes, mais plutôt dispensés à la discrétion des ministres.

La Concorde Augustinienne et Sacerdotale préconise en outre le jeûne eucharistique dans son antique et vénérable pratique, c'est-à-dire absolu, s'abstenant de toute nourriture et de tout liquide depuis minuit.

D'autre part, l'immiscion du vernaculaire dans les cérémonies sacrées ; la messe dialoguée ; les Messe dite « du soir », sont autant de pratiques que les Prêtres de la Concorde Augustinienne et Sacerdotale rejettent comme étant les prodromes des réformes subséquentes.

Mêmement, comme présisé dans la rubrique Profession, les Prêtres de Concorde Augustinienne et Sacerdotale suivent la liturgie telle que promulgée sous S. Pie X, par la Constitution apostolique Divino afflatu, et, conséquemment, ne suivent pas la nouvelle Semaine-Sainte promulguée en 1955.