Sermon de St Jérôme
sur l'Immaculée conception

Ce qu’est la bienheureuse et glorieuse Marie toujours Vierge et quelle hauteur elle atteint, un Ange le déclare de la part de Dieu quand il dit :

Je vous salue, pleine de grâce; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre toutes les femmes.

Il convenait, en effet, que la Vierge reçût en gage des dons tels, qu’elle fût pleine de grâce, elle qui a donné la gloire au ciel, le Seigneur à la terre, et qui de nouveau a apporté la paix, la foi aux nations, un terme aux vices, l’ordre à la vie et la discipline aux mœurs.

Et elle en est toute remplie puisque produite chez les autres par degrés, chez Marie au contraire la grâce est répandue en même temps et dans toute sa plénitude.

Elle en est vraiment remplie, car bien qu’on croie à l’existence de la grâce chez les saints Pères et les Prophètes, elle n’y a pas été cependant entière à ce point ; tandis que chez Marie est venue là plénitude de la grâce entière qui est dans le Christ, quoique d’une manière différente.

Et c’est pourquoi l’ange lui dit : Vous êtes bénie entre toutes les femmes, c’est-à-dire bénie plus que toutes les femmes.

Et ainsi, toute la malédiction infusée par Ève, la bénédiction de Marie l’a totalement enlevée.

C’est d’elle que Salomon parle dans les Cantiques en disant, comme pour la louer :

Viens, ma colombe, mon immaculée. Car l’hiver est déjà passé, la pluie a cessé et s’en est allée.

Et ensuite, il ajoute :

Viens du Liban, viens, tu seras couronnée.

Ce n’est donc pas sans raison qu’elle est invitée à venir du Liban, parce que Liban signifie action de blanchir.

Elle était en effet blanche par la vertu de ses nombreux mérites et plus blanche que la neige elle-même par les dons de l’Esprit-Saint, marquant en toute chose la simplicité de la colombe ; puisque tout ce qui s’est opéré en elle fut entièrement pureté et simplicité, entièrement vérité et grâce, entièrement miséricorde et justice, de cette justice qui a regardé du haut du ciel.

Elle est donc immaculée parce que sans corruption. Car elle a enveloppé un homme dans son sein, comme l’atteste saint Jérémie, et ne l’a point reçu d’ailleurs. Le Seigneur, dit-il, fera une chose nouvelle sur la terre et une femme enveloppera un homme.

C’est une chose vraiment nouvelle, une nouveauté de miracle dépassant toute nouveauté.

Le Dieu que le monde ne peut porter, que personne ne peut voir sans mourir, est entré comme hôte dans le sein d’une vierge, sans être emprisonné dans ce corps ; il y a été porté de telle sorte que toute sa divinité y était et en est sortie, selon la parole d’Ëzéchiel, la porte en restant complètement close.

Aussi chante-t-on dans ces mêmes Cantiques au sujet de Marie : Jardin fermé, fontaine scellée, ta floraison est celle d'un jardin de délices.

C’est vraiment un jardin de délices dans lequel sont plantées tous les genres de fleurs et se trouvent tous les parfums des vertus ; et il est fermé de telle sorte qu’il ne puisse être violé ni souillé par aucune des tromperies insidieuses (de l’ennemi). C’est bien la fontaine scellée du sceau de la Trinité tout entière.

Numéro 39

Samedi 8 décembre

Immaculée conception de la B.V.M.

— ASQC
Concorde sacerdotale & augustinienne

— S'abonner
pour vous abonner aux Chroniques ecclésiastiques cliquez ici.

— Visitez notre site
Retrouvez tous les articles des Chroniques sur le site http://asconcordia.eu

— Nous contacter
La fin de cette publication étant l'édification et l'instruction du peuple chrétien, nous serions heureux de recevoir vos questions, auxquelles nous tâcherons de répondre en de raisonnables délais et au mieux de nos capacités.
Adressez-nous vos questions en cliquant ici.

— Faire connaître
N'hésitez pas à faire connaître à votre entourage les Chroniques ecclésiastiques.

— Se désabonner
Si vous ne souhaitez plus recevoir les Chroniques ecclésiastiques, veuillez nous le signifier en cliquant ici.