Chroniques ecclésiastiques | Numéro 14 | Samedi 26 mai 2018

Un commentaire de Sᵗ Thomas d'Aquin
sur la représentation du Saint-Esprit
sous la forme d'une colombe



Dans l'Église latine, on représente le Saint-Esprit soit sous la forme de langues de feu, soit sous la forme d'une colombe.

Représentation de la Très-Sainte Trinité, XVᵉ siècle, détail du retable de Boulbon.

Saint Thomas d'Aquin, dans sa Somme théologique (1), commente ainsi :

« — La colombe niche près des cours d’eau, et dès qu’elle voit l’épervier, elle plonge et s’échappe. Cela se rattache au don de la sagesse, par lequel les saints demeurent le long des eaux de la divine Écriture et échappent ainsi aux assauts du démon. 

— La colombe choisit les meilleurs grains. Cela se rattache au don de science, par lequel les saints choisissent pour leur nourriture les opinions saines. 

— La colombe nourrit les petits qui lui sont étrangers. Cela se rattache au don de conseil par lequel les saints nourrissent les hommes qui furent les petits du démon, c’est-à-dire ses imitateurs, par leur enseignement et leur exemple. 

— La colombe ne déchire pas avec son bec, ce qui se rattache au don d’intelligence, par lequel les saints ne pervertissent pas les opinions saines en les lacérant, comme font les hérétiques.

— La colombe n’a pas de fiel, ce qui se rattache au don de piété, par lequel les saints évitent la colère déraisonnable. 

— La colombe fait son nid dans les anfractuosités des rochers. Cela se rattache au don de force, par lequel les saints font leur nid, c’est-à-dire mettent leur refuge et leur espoir dans les plaies et la mort du Christ. 

— La colombe gémit au lieu de chanter. Cela se rattache au don de crainte, par lequel les saints se plaisent à déplorer leurs péchés. »

____________________

1 — Summa theologica, Pars. IIIª, q. xxxıx, art. 6.

S'abonner

Pour vous abonner aux Chroniques ecclésiastiques cliquer ici.

Visitez notre site

Retrouvez tous les articles de Savonarola.ovh ainsi que toutes les Chroniques ecclésiastiques.

accueil
doc. liturgique
episcopi vagantes

Savonarola

Nous contacter

La fin de cette publication étant l'édification et l'instruction du peuple chrétien, nous serions heureux de recevoir vos questions, auxquelles nous tâcherons de répondre en de raisonnables délais et au mieux de nos capacités. Adressez-nous vos questions en cliquant ici.

 

Faire connaître

N'hésitez pas à faire connaître à votre entourage les Chroniques ecclésiastiques.

 

Dons

Les Choniques ecclésiastiques sont une publication gratuite et libre. Cependant, vos dons sont bienvenus.
Merci de les adresser en cliquant ici.

 

Se désabonner

Si vous ne souhaitez plus recevoir les Chroniques ecclésiastiques, veuillez nous le signifier en cliquant ici.

Abbé F. D. Grassigli.